La grande coupole

La grande coupole

Un observatoire astronomique est reconnaissable à coups sûr s’il possède une coupole. La notre mesure 5m de diamètre avec un cimier dont l’ouverture est de 1.5m. Elle est fabriquée en polyester et vient de chez Inaco.

Motorisation

D’ancienne génération, la coupole n’était pas motorisée d’origine. Notre système maison comporte une bande de roulement fixée sur la base de la coupole et est entrainé par trois moteurs à l’aide de double roues pinçantes. Le moteur est monté sur un système mobile qui reprend le jeu vertical.

La commande est assurée par variateur de fréquence Danfoss VLT 2020-195h3105 avec un module filtre-moteur. Ceci permet un démarrage et un arrêt en douceur ainsi que la régulation de la vitesse max.

Automatisation

La plus grande partie électrique/électronique de la coupole trouve sa place dans cette armoire (boutons extérieurs pour le déplacement manuel de la coupole ainsi qu’un commutateur pour la ventilation).

On y trouve un switch Moxa NPort G205, un serial server Moxa NPort 5210, un DomeTracker, ainsi que différentes alimentations et relais pour les différentes fonctions voulues.

L’encodeur optique incrémental pour le DomeTracker (Bourns ENA1J-B28-L00128L) se trouve directement sur l’axe de la roue motrice d’un des moteurs. Il possède 128 pas. Cela représente un peu plus de 8200 pas par tour de coupole. Un détecteur inductif (Pepperl NBB10-30GM50-E2-RSC) permet de définir le point zéro.

Afin de pouvoir suivre ce qui se passe dans la coupole, une caméra IP motorisée Trendnet TV-IP410 a été installée.

Elle permet, via l’interface d’un navigateur internet, de viser un point précis de la coupole mais également de commander la lumière afin d’effectuer des contrôles de nuit.

Réparation

En septembre 2011, nous avons remplacé toutes les roulettes en nylon par une version en acier/PUR avec roulements à billes fermés. Pour l’opération, nous avons enlevé l’élément à la base de l’ouverture du cimier.