Le bâtiment principal

Le bâtiment principal se compose d’une salle de conférence, d’une salle informatique et d’un local matériel/cuisine.

La tour abrite dans sa partie supérieure le « Télescope Bernard Comte » de 610 mm et l’on trouve un planétarium à l’étage inférieur.

Image Observatoire

La salle de conférence

La pièce principale est une grande salle de conférence qui peut d’accueillir environ 50 personnes. Un équipement multimédia permet de donner des cours et des exposés dans les meilleurs conditions. Une bibliothèque-vidéothèque permettent de donner aux visiteurs une vue plus vaste de l’astronomie.

Image salle
Image salle

La salle informatique

Le centre nerveux de l’Observatoire se trouve dans la salle informatique. L’ordinateur principal permet de commander le télescope TBC61. Modem, serveur, switch et alimentation de secours se trouve dans un rack 19 pouces. On y trouve également l’alimentation du télescope afin de ne pas la soumettre aux conditions météos difficiles de la coupole

Image salle informatique

Le local matériel / cuisine

Une autre salle était à l’origine prévue pour servir de laboratoire photographique argentique (!), mais avec l’arrivée du numérique abordable pour les amateurs, cette salle a été transformée en local matériel avec un partie cuisine pour préparer le café et les subsistances dont tout astronome a besoin pour palier à la fatigue et au froid des longues nuits d’observations.

Image salle matériel

La tour et la grande coupole

La tour mesure environ 8 mètres de haut pour un diamètre de 5 mètres. Elle est entièrement recouverte d’une jupe en tôle permettant une aération des façades (convection), ce qui évite de chauffer les murs et d’avoir des problèmes de perturbations lors des observations. De plus, comme le télescope se trouve à 5 mètres au-dessus du sol, il subit moins le rayonnement thermique de la terre.

La grande coupole

Un observatoire astronomique est reconnaissable à coups sûr s’il possède une coupole. La notre mesure 5m de diamètre avec un cimier dont l’ouverture est de 1.5m. Elle est fabriqué en polyester et vient de chez Inaco.

Motorisation

D’ancienne génération, la coupole n’était pas motorisée d’origine. Notre système maison comporte une bande de roulement fixée sur la base de la coupole et est entrainé par trois moteurs à l’aide de double roues pinçantes. Le moteur est monté sur un système mobile qui reprend le jeu vertical.

La commande est assurée par variateur de fréquence Danfoss VLT 2020-195h3105 avec un module filtre-moteur. Ceci permet un démarrage et un arrêt en douceur ainsi que la régulation de la vitesse max.

Image Observatoire
Image coupole
Image coupole
Image coupole

Automatisation

La plus grande partie électrique/électronique de la coupole trouve sa place dans cette armoire (boutons extérieurs pour le déplacement manuel de la coupole ainsi qu’un commutateur pour la ventilation).

On y trouve un switch Moxa NPort G205, un serial server Moxa NPort 5210, un DomeTracker, ainsi que différentes alimentations et relais pour les différentes fonctions voulues.

Afin de pouvoir suivre ce qui se passe dans la coupole, une caméra IP motorisée Trendnet TV-IP410 a été installée.

Image coupole
Image coupole
Image coupole

L’encodeur optique incrémental pour le DomeTracker (Bourns ENA1J-B28-L00128L) se trouve directement sur l’axe de la roue motrice d’un des moteurs. Il possède 128 pas se qui représente un peu plus de 8200 pas par tour de coupole. Un détecteur inductif (Pepperl NBB10-30GM50-E2-RSC) permet de définir le point zéro.

Image coupole
Image coupole